21 Savage confirme qu’il est bien britannique à l’aide de ses avocats.

0

Son équipe juridique détaille les motifs de son arrestation dans une déclaration.

Depuis quelques jours, 21 Savage est en pleine tourmente à cause de son arrestation par les services de l’immigration. En raison de nombreuses rumeurs au sujet des raisons de sa détention, son équipe juridique clarifie quelques informations sur son artiste.

En effet, son équipe juridique donne des informations sur son statut de résident. Dans une déclaration publiée par les avocats de 21 Savage, on explique que l’artiste est arrivé aux États-Unis à l’ âge de 7 ans – non 12 ans d’après les dires du service de l’immigration. Son équipe juridique affirme que 21 est resté sur le territoire américain jusqu’en juin 2005 puis il est revenu au Royaume-Uni.

Après il est revenu aux États-Unis en juillet 2005 avec un visa H-4 qui était sur le point d’expirer. L’année suivante, 21 Savage a « perdu son statut juridique sans aucune faute de sa part » à cause d’un visa devenu invalide. Pour ses avocats, l’artiste doit être libéré puisqu’il ne risque pas de fuir et n’est pas un danger pour la communauté.

D’ailleurs, ses derniers mentionnent les fausses informations divulguées par les services d’immigration concernant la casier judiciaire de 21 Savage. « M. Abraham-Joseph n’a aucune condamnation pénale ou accusation en vertu de la législation fédérale ou de l’État et est libre de demander réparation devant un tribunal de l’immigration. ICE a fourni des informations incorrectes à la presse lorsqu’il a affirmé qu’il avait été condamné pour des crimes« , écrit son équipe dans la déclaration.

Lire l’article sur le clip « Can’t Say » de Travis Scott.

commentaires
Chargement...