Le clip du titre ‘Sad’ de XXXTentacion est en ligne

Une œuvre posthume étrangement prémonitoire.

0

La disparition de XXXTentacion a ému un impressionnant par-terre de fans et de célébrités, continuant de soulever les questionnements, rumeurs et autres polémiques. Et ce n’est pas le nouveau clip qui fera taire les spéculations quant à une mort simulée. Sad, le nouveau clip du défunt rappeur est en ligne depuis ce matin. Quelques semaines avant sa mort, l’artiste parachevait son clip d’une triste ironie voire même d’une macabre prémonition.

Dans cette vidéo posthume, l’artiste joue sur sa conscience, sa subconscience et son inconscience, illustrant plusieurs personnages en son fort intérieur. Il met en scène son propre enterrement auquel lui-même assiste avant de livrer un combat avec son double démoniaque. Constat personnel : il admet que sa vraie faiblesse ne vient pas des autres mais de lui-même. Conversant avec un autre de ses démons optimistes, il lui confirme : « Tu es ton propre ennemi » mais « tu dois mesurer le pouvoir de ton esprit ».

Un message optimiste dans un univers sombre, à la frontière du satanique

Tout au long de l’introduction du clip, on y lit distinctement des sous-titres, comme si ceux-ci relataient une conversation entre X et lui-même, censés illustrer les paradoxes qui dominent l’artiste. « Vous êtes maintenant dans ‘mon’ monde ou… une partie de ma conscience comme certains le diraient », annonce le rappeur. Son univers fait de contradictions décrit une atmosphère sombre et sinueuse mais évoque un discours et une fin optimiste. L’artiste pactise avec son ‘gentil’ démon pour devenir meilleur : « le monde a grand besoin de changer, les humains doivent apprendre à aimer et trouver des compromis au lieu de le détruire ». Il remercie au passage ceux dont l’énergie négative a été une source enrichissante, transformant ses peines en force.

Numéro 7 dans le classement du Billboard Hot 100, le titre a battu un record historique, détrônant Taylor Swift qui détenait palmarès avec Look What You Made me Do.

commentaires
Chargement...