Nike : la polémique qui fait mal

0

Une campagne remarquée

L’équipementier sportif a dévoilé lundi sa nouvelle campagne publicitaire marquant le 30e anniversaire de son slogan « Just Do It » avec, parmi les personnalités représentées, l’ancien « quarterback » des 49ers San Francisco, Colin Kaepernick. Ce dernier, renvoyé de la NFL n’a plus trouvé de club après avoir été le premier joueur du championnat professionnel de football américain à avoir posé un genou à terre pendant l’hymne américain pour protester contre le racisme .La photo en noir et blanc de Colin Kaepernick est accompagnée du message « Croyez en quelque chose. Même si cela signifie tout sacrifier »

Le hashtag #NikeBoycott était parmi les plus utilisés sur Twitter mardi matin aux Etats-Unis et certains utilisateurs se sont filmés en train de brûler ou de déchirer leurs chaussures ou leur maillot Nike.  Ceux qui s’opposent à la nouvelle campagne de Nike ont décidé de crier leur désaccord en brulant des articles de la marque. « Les racistes brulent leurs tenues Nike, peut-on lire sur Twitter. Je me demande s’ils savent que Nike est l’équipementier officiel de la NFL. Le message de la nouvelle campagne avec Kaepernick est un pur trait de génie de la part de Nike. »

Les opposants se font également entendre : « Si vous voulez que les gens sachent que vous détestez l’Amérique, continuez à porter vos chaussures Nike ! », a-t-on pu lire sur Facebook entre deux paires de chaussures brulées.

Des conséquences pour la marque

Nike perd plus de 2 % dans les premiers échanges mardi à Wall Street après des appels au boycott de la marque en réaction à la publicité. Bien que pour une entreprise comme Nike, ce soit une baisse surmontable, l’image de la marque, elle, en a prit un coup.  Pour Neil Saunders, analyste financier chez GlobalData Retail, la campagne risque de nuire à Nike dans l’Amérique profonde, où le groupe subit la concurrence d’Adidas sur le marché des chaussures de sport.

La marque à trois bandes, elle, se régale de cette polémique. Après la récente signature de Kylie Jenner et Donald Glover, la marque, qui connait bien les polémiques, est bien contente que les regards et les critiques soient tournés vers son concurrent direct. Le président américain lui-même a publié un tweet qui tacle la marque :

A l’heure des réseaux sociaux, le détournement de la campagne de Nike bat son plein. De nombreuses personnalités et twittos se sont moqués de la publicité de la marque au swooch.

View this post on Instagram

✔️#JustDoIt

A post shared by PatD Lucky 🍀 (@patdlucky) on

Le géant américain saura sans aucun doute rebondir suite à cette polémique, mais le mal est fait.

Découvrez aussi : Nike Vs Adidas : L’engagement Contre L’influence

commentaires
Chargement...