Louis Vuitton annule sa collection Michael Jackson

0

Le documentaire « Leaving Neverland » laisse des marques. Louis Vuitton a mis un terme à la conception de vêtements Michael Jackson.

Réactions en chaine. Virgil Abloh vient de mettre fin à la production de la gamme de vêtements inspirés du look de Michael Jackson et issu de sa dernière collection. La décision du designer fait suite au scandale lié à la diffusion du documentaire sur l’interprète de Thriller et Smooth Criminal, « Leaving Neverland » : la réalisation a mis en lumière les faits de pédophilie dont a été accusé le chanteur américain. Le monde de la mode se conforme ainsi à la justice.

« Nous trouvons les allégations dans le documentaire profondément troublantes et choquantes. La sécurité et le bien-être des enfants sont d’une importance capitale pour Louis Vuitton. Nous sommes pleinement engagés à défendre cette semaine », a ainsi exprimé le président-directeur général, Michael Burke, au WWD. De ce choix, les vêtements, à l’effigie de Michael Jackson, ne seront donc pas la maison de la mode. C’est ce qu’a tenu à confirmer le porte-parole de l’enseigne pour le magazine Fashionista : « Louis Vuitton veillera à ce que la collection reflète purement les vraies valeurs de la marque et de notre directeur artistique, et qu’il n’y ait absolument aucun élément faisant directement référence à Michael Jackson.

Un projet initialement proposée à la Fashion Week

Les vêtements Michael Jackson ont été présentés à l’occasion de la Fashion Week, à Paris, le mois dernier. Le designer chez Louis Vuitton, Virgil Abloh, y a ainsi présenté l’intégralité de sa collection, donc les nombreux clins d’œil esthétiques au « King of Pop » sur la gamme vestimentaire. Une invitation à l’hommage porté au chanteur mondialement connu, en somme. Un mois plus tard, ces vêtements ne figureront pas dans la future collection de Louis Vuitton.

De son côté, Virgil Abloh a tenu à faire part de ses impressions sur le scandale lié à la pédophilie présumée et mettant en cause Michael Jackson. « Je suis conscient qu’à la lumière de ce documentaire, le show a provoqué des réactions émotionnelles. Je condamne fermement toute forme de maltraitance, de violence ou d’atteinte aux droits de l’Homme. Mon intention pour ce show était de faire référence à Michael Jackson en tant qu’artiste de la culture pop. Cela ne concerne que sa vie publique que nous connaissons tous, et son héritage qui a influencé toute une génération d’artistes et de designers », a t-il exprimé dans les colonnes de WWD.

Découvrez aussi : Le Manga s’invite au salon du livre

commentaires
Chargement...