Blow-Entertainment
BLOW Your Mind !

PNL Tour à la Géode : on y était !

0

Arrivés sur place, on découvre la Géode portant un arbre sur son visage, symbole de la jungle, emblème du groupe. A l’intérieur, on remarque que les lieux font tout pour faire honneur à PNL. Tout leur univers est reproduit au millimètre près : c’est une véritable exposition immersive.

pnl-tour-a-la-geode-on-y-etait pnl-tour-a-la-geode-on-y-etaitpnl-tour-a-la-geode-on-y-etaitpnl-tour-a-la-geode-on-y-etait

On nous dirige au bar : des cocktails exotiques sont offerts pour le plus grand plaisir des fans. Il est 21h30 : il est l’heure de se diriger vers la célèbre salle de projection sphérique. Nous sommes environ 300 dans la salle et chacun de nous se sent comme un invité privilégié. Tout d’un coup, on entend un bruit sourd s’apparentant à un battement de cœur et ce son nous renvoie directement à l’Accorhotels Arena il y a un an. On sait qu’on va voir apparaître un cœur organique géant à l’écran tout en lumière et que le duo va débarquer d’un instant à l’autre. On se rappelle de la foule hystérique à ce moment là qui attend de voir l’apparition de ses héros Tarik et Nabil. Ces derniers débarquent alors sur scène et là c’est l’effervescence; l’écran est tellement immense qu’on se croit réellement au concert, c’est très déconcertant.

pnl-tour-a-la-geode-on-y-etait

Ils entament avec « Dans ta rue », le son le plus mélancolique (et aussi le plus sous-côté) du groupe et ça nous frappe de nostalgie. Le public connaisseur déballe les paroles qu’il connait par cœur : leurs voix se confondent avec celles qu’on entend dans le vrai concert et c’est beau. On avait également oublié à quel point la scénographie était magique. Le duo poursuit avec l’hypnotique « Luz de Luna » aux accents latinos, « Uranus », « Dans La Légende », « Onizuka », « Abonné », « Bené ».. Au moment de « Jusqu’au dernier gramme », les fans commencent à se lever. N.O.S laisse le public (du concert et de la rediffusion pour le coup) chanter son couplet à sa place.

Lorsque les premières notes de l’instru de « DA » retentissent, le mouvement suit et de plus en plus de personnes se lèvent pour chanter à l’unisson. Normal, c’est la chanson de la consécration, du million de vues par jour, la chanson où Ademo et N.O.S ont montré qu’ils s’étaient naturellement appropriés le trône du rap français. On finit bien sûr avec le mythique « Le Monde ou Rien », morceau plus que mythique qui a fait connaître les deux frères. A la fin du concert, ceux-ci se font rejoindre par leur équipe dont les acteurs de la trilogie « Naha » / « Onizuka » / « Bené » / « Jusqu’au dernier gramme » et un sourire très émouvant et communicatif se dessine sur chacun de leurs visages. L’écran s’assombrit peu et à peu et on reconnait l’instru de « 91’s »… On nous demande de nous rediriger vers la sortie. Pas d’apparition surprise de PNL ni de présentation de son en exclu ou d’annonce de la date de sortie d’album mais honnêtement, cet événement en valait tellement la peine qu’on oublie instantanément cette déception.

 

Découvrez aussi : BLOW Ta Playlist FR : ICO

Comments
Chargement...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More