Blow-Entertainment
BLOW Your Mind !

Mayo sort la chanson « Full up ».

Le rappeur balance la sauce.

0

Mayo sort la chanson « Full up ».

Une nouvelle vague d’artistes commence à pointer le bout de son nez dans le rap français. Parmi cette panoplie de jeunes talents, il y a le rappeur Mayo qui vient de sortir sa chanson « Full up ». Itinéraire d’un rappeur à gros potentiel.

En provenance de Stains, l’artiste de 24 ans originaire du Congo commence sa culture musicale à travers son pays d’origine. Entre la rumba et le ndombolo, il côtoie au quotidien les sonorités africaines avant de s’intéresser au rap français. Grâce notamment à Booba et à Rohff, il tombe sous le charme des sons urbains comme il l’exprime avec ses propres mots.

« Ce qui m’a intrigué dans le rap français , c’est la rébellion, la revendication, explique Mayo. Moi-même, j’étais un jeune rebelle. Dans mon quartier du Clos Saint-Lazare, les gens traînaient en bas des blocs, ils écoutaient des sons de Sinik, L’assassin. Je suis rentré dans ce délire » ajoute-il pour expliquer comment il a commencé à écouter le rap.

Commençant dans le rap pour le plaisir, il lâche quelques freestyles dans son quartier. « Des fois on rappait sur un beat, on plaçait deux ou trois phrases pour épater la galerie » déclare-t-il. Suite à une rencontre avec Gradur, Mayo franchit une deuxième étape dans son ascension en participant à une compile avec des MCs de sa ville.

Par ailleurs, le jeune stanois organise un plan ambitieux pour se faire connaître dans le rap français. D’abord, il veut atteindre les 10 000 vues, sur Youtube, pour son premier titre en solo. Fait. Ensuite, il sort son second morceau « Déjà cuit » qui attire l’attention de La Fouine. Ce dernier l’invite à l’émission Planète Rap pour se faire connaître du grand public.

Cependant en cours de route, il passe par la case prison, ce qui ralentit son avancée. Néanmoins, il est soutenu par son entourage pour qu’il continue sa carrière. De ce fait, Mayo teste le morceau « Allez Ouste » lors d’un concert à Stains. Son titre est très bien reçu par le public : le morceau atteint les 100 000 vues. Sa performance lui vaut quelques convoitises.

En effet, la notoriété du rappeur monte en flèche, et de ce fait, il reçoit de nombreuses propositions. Cela lui donne de la force en continuant à sortir d’autres sons. « GPS » sort en 2017 suivi de « J’Oublie » trois mois plus tard. En juillet, Triple, son beatmaker lui envoie le son à succès Marabout. « Quand je l’ai sorti, tout le monde l’a partagé, on m’appelait de tous les côtés, je me suis engagé avec Capitol. C’était un rêve devenu réalité » s’enthousiasme Mayo.

Dans son style musical, il adopte le Yozo Gang Music, comme il l’appelle, en ajoutant une pincée d’arôme congolaise pour façonner son rap hardcore. De plus, il crée un concept de playlist en regroupant ses morceaux déjà sortis avec quelques inédits.

En outre, son beau parcours dans le rap l’amène à collaborer avec Fianso dans le morceau Vif, compris sur la compile 93 Empire. Le morceau puissant « Smash » confirme le talent insolent du jeune rappeur rempli à la fois de hargne et de rage. Ensuite, il s’associe avec Kaaris dans Cette année-là. Une très belle année pour Mayo qui veut continuer sur sa longue lancée. « J’ai les batteries rechargées, les musiques qui claquent, je me sens carrément prêt. Ça va le faire » dit Mayo avec une forte ambition.

Désormais, le rappeur stanois continue son ascension avec le morceau inédit « Full up ». Écoutez dès maintenant « Full up » sur toutes les plateformes de musique. La sauce mayonnaise est prête à éclabousser le Rap Game.

Donc, cliquez ici pour écouter le son.

Lire l’article sur le son de Bramsito, « Sale Mood ».

 

Comments
Chargement...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More