Les embrouilles entre rappeurs : problème ou solution ?

Le hip-hop est souvent traversé d'embrouilles entre figure de l'industrie musical. Mais est-ce quelque chose de bénéfique ou un handicap pour le rap ?

0

Embrouilles sur embrouilles

Entre la récente embrouille entre Cardi B et Nicki Minaj à la New-York Fashion Week, les clash par morceaux interposés entre Eminem et Machine Gun Kelly, le rap game est remplie de beef entre rappeurs, leur donnant de la visibilité, mais dégradant l’image des artistes.

Les médias ont diffusé l’histoire à une vitesse fulgurante, et les deux femmes ont également échangé des mots en ligne sur l’altercation. Pour Cardi, elle a posté une longue capture d’écran sur Instagram, où elle a donne les raisons pour laquelle elle s’en est prise à sa rivale, jugeant qu’elle avait laissé beaucoup de choses coulées mais qu’elle ne tolérait pas qu’on parle de sa fille ou qu’on remette sa façon d’élever sa fille en question. Lors de sa retransmission lundi dernier de la radio Queen d’Apple Music, Nicki a déclaré à propos de Cardi: «Tu es en colère et tu es triste triste. Ce n’est pas drôle. Aidez cette femme. »

Considérez les terrains troubles sur lesquels ce beef a été fondé : la spéculation a fait rage que le scénario était une fabrication des label de disque, ou peut-être simplement des fans suggérant qu’il ne peut y avoir qu’un seul rappeur féminin talentueux dans le game. Certains soulignent que l’album de Migos, Culture II « Motorsport », est l’instigateur; dans une interview avec Zane Lowe pour Beats1, Nicki a prétendu avoir été blessé par le manque d’appréciation de Cardi d’avoir été l’une des meilleures artistes féminines de la décennie. Quelque soit le véritable catalyseur du mauvais sang, il est probable que le beef continuera à se jouer au cours des prochaines semaines

Le hip-hop doit créer des moments fédérateurs

À la suite de la perte de XXXTentacion, de Jimmy Wopo et de Mac Miller, il est important que le hip-hop dans son ensemble s’efforce de créer des moments plus fédérateurs. Prenez les retrouvailles de Drake et Meek Mill sur le tronçon Boston du Tour « Aubrey & the Three Migos ». Lorsque le natif de Philadelphie a été mis en scène, les anciens rivaux ont coexisté comme si rien ne s’était passé depuis la création de « R.I.C.O ». Les revendications de ghostwriting et les subliminaux « Back to Back » ont été rejetés, et il s’agissait de la musique, et surtout, de mettre de côté les différences.

Les légendes ne meurent jamais, mais les gens oui. Dans le cas de Biggie et de Tupac, leur guerre de mots et leur mort tragique ont été un sujet de conversation permanent. La discussion de leur impact sera toujours suivie par des réflexions sur « ce aurait pu être si ». XXXTentacion et Mac Miller ont entamé des conversations similaires, avec des personnes comme Kanye West et Post Malone qui se sont exprimées sur Twitter au sujet de la disparition des deux talents.

Le hip-hop est un genre construit sur les bases du langage. La dextérité d’un artiste dans la cabine repose en partie sur sa capacité lyrique, sa cadence de livraison qui donne des barres au rythme et vice-versa. Un nouveaux dans le genre qui démarre le beef peut donc faire exploser sa carrière, dans le bon comme dans le mauvais sens du terme. Bien sûr, les rappeurs ont tendance à sortir une partie de leur meilleure musique lorsqu’ils sont en embrouille, en lançant tous les coups et les crochets musicaux auxquels ils peuvent penser : voir Ether de Nas ou Hit’ Em Up de Pac. Le va-et-vient actuel de MGK et d’Em est un excellent exemple de la façon de gérer les choses. Le Rap Devil de MGK a été assez percutant et offensif pour répondre à l’un des plus gros joueurs de MC. Em répond avec son Killshot référençant Lil Tay, et maintenant le micro est à nouveau disponible. Les coups sonores continuent jusqu’à ce que le public couronne un gagnant.

À l’instar d’un match de boxe, un beef doit avoir l’esprit sportif, où tout le monde se serre la main, dit « bon jeu » et le laisse sur le stand. LeBron et Steph, à la suite d’un affrontement, n’auraient pas prouvé qui était le meilleur joueur, mais plutôt un spectacle qui restera dans les mémoires. Quelle que soit la chaleur, les émotions ne devraient jamais se manifester. une tendance à causer des dommages réels. Même avec le beef le plus intense, il doit y avoir une conclusion, un moment unificateur où les différences sont mises de côté pour la santé mentale de chaque artiste. Drake et Meek ont pris la scène ensemble, reflétant à la fois la longévité des artistes et la nostalgie souhaitée par le public pour leur travail commun. Bien que la réaction de la foule ait été assourdissante, on ne peut s’empêcher de s’interroger se poser la question :  et si il s’agissait d’un spectacle Tupac et Biggie en 2018, avec les deux hommes en vie et assis sur un catalogue de hits. Le rêve.

Découvrez aussi : Kanye West Confirme L’album  » Good Ass Job » Avec The Rapper.

commentaires
Chargement...