Blow-Entertainment
BLOW Your Mind !

BLOW Ta Playlist FR : ICO

Découvrez ICO, l'insolence rafraîchissante

0

ICO

ICO a 25 ans et c’est un énième talent de l’usine bruxelloise. Beatmaker et rappeur, il est entré dans le monde de la musique à l’âge de 9 ans lorsque sa mère l’inscrit au conservatoire de piano et solfège. Après avoir produit un grand nombre d’artistes, ICO a fait ses premiers pas sur SoundCloud et a commencé à rapper sur ses propres prods. Il sort en mai 2017 sa première mixtape qui porte son nom. « ICO » connait peu de succès mais l’artiste dévoile peu de temps après un nouveau projet nommé « Dis Pas Wallah« . Il commence peu à peu à avoir de la visibilité auprès du public francophone.

Espièglerie et arrogance

Les textes d’ICO sont une véritable bouffée d’air frais. On pourrait confondre ses phases avec une sélection des tweets les plus drôles : « Tu manges du pain avec du riz« , « T’écoutes du Lacrim mais tu t’appelles Caroline », « Ta tête on dirait une Peugeot » ou bien « Ta mère le Wiko ».

Lors d’une interview, lorsqu’on lui demande d’où vient cette insolence il répond : « Haha ça me fait délirer ! Je préfère utiliser ce genre de phases qu’insulter gratuitement. Je trouve ça plus efficace et moins vulgaire. Et puis, ça fait marrer surtout ! Quand t’écoutes « ta petite chérie me fait des gâteaux », t’as toujours un petit sourire qui s’esquisse, c’est tout ce que je recherche. » Le personnage d’ICO dégage un charme narquois indéniable et il est impossible de ne pas succomber à son humour à la fois léger et malicieux. On pourrait croire qu’il ne se prend pas la tête mais lorsqu’on sait que tous ses projets ont été fait maison et qu’on voit l’esthétique de ses clips, on comprend qu’ICO maîtrise totalement les codes du rap comme s’il gérait une entreprise.

Récemment, le jeune homme a dévoilé quelques clips sous forme de « capsule« , tous plus farfelus les uns que les autres. Il a confié que c’était une sorte de défi pour lui, une manière de dire « Regardez avec quoi je vais percer. » La capsule #5 est sortie il y a une semaine et s’intitule « Petit Papillon« . Dans le clip, ICO essaye tant bien que mal de draguer une fille dans la rue. Et c’est très drôle.

Son prochain album ? Pas de date pour l’instant mais apparemment, il a déjà quelques idées pour le nom : « J’hésite à l’appeler Couscous, mais les gens ne sont pas assez prêts pour ça. Avec un morceau bonus, supplément Harissa. », dit-il.

J’allais terminer l’article là. Mais en parcourant Google et passé les sons humoristiques d’ICO, j’ai découvert une véritable pépite : le morceau nommé « 7 octobre » qui est quasiment passé inaperçu. En 2016, ICO avait fait un voyage en Asie du Sud-Est et a fait la connaissance d’un jeune homme nommé Haeko à Bangkok. Lui et sa famille étaient dans une situation financière difficile et Haeko essayait de se sortir la tête de l’eau du mieux qu’il pouvait. Il a fini par s’endetter auprès de la pègre de Bangkok. Un jour, il a reçu un appel de ces hommes à qui il devait de l’argent. Le son « 7 octobre » raconte l’histoire de ce jour là. C’est également le début d’une composition d’ICO et d’Haeko. Un morceau tragique et poignant.

 

BLOW vous propose une playlist de rap fr avec des artistes méconnus et talentueux :

 

Découvrez aussi : BLOW Ta Playlist : Reo Cragun

Comments
Chargement...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More