Blow-Entertainment
BLOW Your Mind !

BLOW Ta Playlist FR : 404Billy

Découvrez 404Billy, un rappeur entre clair et obscur

0

404Billy

blow-ta-playlist-404billy

C’est à 11 ans que 404Billy se plonge dans l’écriture après que son père lui ait fait découvrir l’univers du rap dès son plus jeune âge. Il débute alors la musique à partir de 16 ans et rappe sur ses propres textes. Le jeune originaire de Villiers-le-bel se fait appeler 404Billy en référence à Billy The Kid, célèbre hors-la-loi du Wild West américain. Le rappeur confie que cette figure de bandit colle complètement à la violence des textes qu’il écrit et à son univers très sombre de manière générale. Il a ajouté les chiffres « 404 » à son blaze à la même manière des rappeurs US qui s’habillaient du préfixe « A$AP » à l’époque.

blow-ta-playlist-404billy

Une rencontre va bouleverser sa carrière : celle du rappeur Siboy, pas encore signé sur le label 92i à l’époque, qui l’invite à poser sur l’une de ses prods. Le premier morceau solo officiel de 404Billy « Mourir » voit ainsi le jour.

 

Violence monochrome

404Billy revendique une musique agressive et authentique. Il écrit son plus grand succès « Le Kid est Mort » dans le noir le plus complet. Cette absence totale de lumière lui a permis de laisser glisser sa plume librement sans remettre en question la violence de certaines paroles. Résultat : un texte brut sans filtre. Rien de plus.

Il trouve alors dans le noir et blanc sa patte graphique, référence aux anciennes pellicules mais aussi à une esthétique abrupte et lourde. Tous ses clips se voient alors subir le même traitement. Son freestyle « Error » confirme son talent qui commence à attiser les auditeurs de rap. Damso et Vald partagent ses clips afin de le faire connaître au grand public.

Son clip « AZERTY » est le seul à être en couleurs. Ici, l’artiste expose des blessures profondes mais veut également transmettre un certain message : « Azerty c’est le moyen de sortir de ce noir et blanc et de dire qu’on peut s’en sortir ».

Le rappeur du 95 sort sa première mixtape « Hostile » en avril dernier. On retrouve son registre musical sombre, ses textes énervés et un titre (« T.P.LC. ») produit par le célèbre hitmaker Pyroman (« Réseaux », « Mwaka Moon », « Smog », Fume à Fond »).

Quelques mois plus tard, il est invité à rentrer dans Le Cercle de Sofiane. On lui fait même l’honneur d’appliquer un filtre noir et blanc lors de son passage. Avant de sortir un deuxième projet, 404Billy va bientôt lâcher son feat avec Damso, qu’il tease déjà depuis un long moment…

View this post on Instagram

@404billy X @thedamso 🎥 "RVRE" 🎥 ( @anissatv )

A post shared by ROSEMARK© (@damso_opgenius) on

View this post on Instagram

RVRE ⏳ @404billy X @thedamso /// 🎥 @gizem._21

A post shared by ROSEMARK© (@damso_opgenius) on

BLOW vous propose une playlist composée de quelques sons de 404Billy ainsi que ceux d’autres rappeurs tout aussi talentueux mais méconnus.

Découvrez aussi : BLOW Ta Playlist FR : Kobo

Comments
Chargement...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More