2Pac et Notorious B.I.G : West Coast vs East Coast

Tupac Shakur et The Notorious B.I.G. incarnent l’opposition artistique et la violence qui ont marqué la rivalité entre les deux côtes des Etats-Unis au milieu des années 90.

0

Né à Harlem au mois de juin 1971, Tupac Shakur suit les déménagements de sa famille et s’inscrit à une école d’art, ou il s’essaye au théâtre, à la poésie et à la danse. Tupac a à peine 18 ans quand il part s’installer avec sa famille à Marin City, dans la proche banlieue de San Francisco. C’est là, sur la côte Ouest que Pac va formaliser ses rêves de rap, influencé par l’écoute de N.W.A ou encore LL Cool J.

A peine plus jeune que lui, à l’opposé des Etats-Unis, Christopher Wallace, surnommé « Big » à cause de sa corpulence, deal dans les rues de Brooklyn depuis l’âge de 12 ans. A la fin des années 1980, malgré de bonnes capacités scolaires, Biggie laisse tomber le lycée pour se consacrer pleinement au trafic de drogue et aux freestyles organisés contre des rappeurs de son quartier.

Des débuts de tension

 

En 1991, Wallace est condamné à neuf mois de prison ferme pour vente de crack après plusieurs arrestations pour port d’armes. Durant cette même année, Tupac sort 2Pacalypse Now, son premier album. Le disque questionne la société américaine (racisme, pauvreté, bavures policières): Tupac assume les enjeux politiques de son album et souhaite s’en inspirer pour écrire ses textes. Cette année 1991 marque aussi le début de la guerre hip-hop entre les deux côtes après que le rappeur du Bronx Tim Dog ait sorti le morceau Fuck Campton, véritable provocation lancée aux rappeurs de Los Angeles. Les embrouilles par morceaux interposés commencent alors jusqu’en 1993, année de la sortie du deuxième album de Tupac et l’ascension de Biggie et de Puff Daddy, qui monteront le label Bad Boy Records.

Une amitié vite remise en question 

 

En 1994 sort le premier album de Biggie, Ready to Die. Un album incroyable qui rivalise avec la côte Est et propulse Bad Boy Records comme un label rival de la côte Ouest. Malgré leurs oppositions géographiques, Tupac et Biggie se sont rencontrés quelques mois avant la sortie de Ready to Die, à la suite d’une démo de B.I.G. Les deux rappeurs se respectent et s’apprécient, mais les choses tournent mal quand Tupac est violement aggressé à New-York, le 30 Novembre 1994.

Alors qu’il était invité à un enregistrement dans un studio de Times Square, le rappeur est aggressé par trois individus le braquent et lui tirent dessus à 5 reprises. Tupac est grièvement blessé mais survit et accuse Biggie et son label d’avoir organisé cette agression. En février 1995, alors que Tupac est condamné pour une agression sexuelle, il découvre Who Shot Ya? de Biggie et l’entend comme un aveu. Tupac sort de prison en octobre 1995, après que Suge Knight, président de Death Row Records rachète sa caution pour 1,4 millions de dollars en échange d’une collaboration. Dans le même temps, la notoriété de Biggie est à son paroxysme, commençant à inspirer des jeunes de New-York qui se lanceront dans le rap par la suite.

Tupac s’acquitte des deux tiers de sa promesse envers Suge Knight en sortant le double album classique All Eyez on Me. Son quatrième et dernier disque publié de son vivant le propulse un peu plus haut dans le mythe du rap américain, et la compétition entre l’Ouest et l’Est s’incarne plus que jamais dans l’affrontement médiatique des deux idoles de Death Row et Bad Boy Records. La colère monte jusqu’au mois de juin 1996, où Tupac sort le morceau Hit ‘Em Up accompagné d’un clip qui ridiculise The Notorious B.I.G. et lui promet une guerre éternelle. Entre les insultes, Shakur se vante notamment d’avoir couché avec la femme de son ennemi et en profite pour moquer ses qualités de rappeur.

 

Deux jeunes hommes victimes de leurs notoriétés

 

Quelques semaines après la sortie du clip, Tupac se rend à Las Vegas pour assister à un combat de boxe entre Mike Tyson et Bruce Seldon au MGM Grand Garden en compagnie de ses amis de Death Row. En chemin pour se rendre dans une boîte de nuit après le combat, Tupac Shakur est abattu par des hommes dans une Cadillac blanche. Il décèdera six jours plus tard à l’hôpital, des suites de ses blessures.

Deux semaines avant la sortie de son album Life After Death, Notorious B.I.G. est à son tour assassiné à Los Angeles, au sortir de la cérémonie des Soul Train Music Awards. Quatre balles tirées depuis l’habitacle d’une Chevrolet noire.

 

Unsolved, la série qui réveille l’Histoire

 

Sortie récemment sur Netflix, la série Unsolved : les meurtres de Tupac et de Notorious B.I.G soulève la responsabilité de la police de Los Angeles et de Las Vegas. Les deux services de police ont été accusé, à l’époque, de ne pas s’occuper de l’affaire, enchainant vice de procédure et non-recherche de témoins clés. S’agit-il d’une banale affaire de règlement de comptes entre gangs ? Les deux artistes sont-ils morts des suites d’une rivalité entre rappeurs de la Côte Est et rappeurs de la Côte Ouest ? Les récentes confessions de Duane Keith « Keffe D » Davis, un ancien membre d’un gang, apporte un peu de lumière aux nombreuses zones d’ombre de l’enquête mais on est encore loin de savoir ce qu’il s’est vraiment passé lors de ces deux nuits tragiques.

 

Découvrez aussi : Meurtre De Tupac : Un Ancien Membre D’un Gang Confie Savoir Qui L’a Tué

commentaires
Chargement...