« Scary Stories to tell in the dark » a un premier trailer

0

Guillermo Del Toro s’apprête à terrifier encore une fois le public. Avant sa sortie estivale aucinéma, Scary Stories to tell in the dark se dévoile dans une première bande annonce.

Prenez peur ! CBS Films vient de diffuser un premier trailer pour le prochain long-métrage de Guillermo Del Toro, Scary Stories to tell in the dark. Dans une courte vidéo, un groupe d’amis va se rendre dans une maison abandonnée, en marge de leur ville. Mais, ce n’est qui n’est qu’un simple parcours d’investigations des lieux va vite se transformer en péripéties horrifiques visant les adolescents. A découvrir dans les salles de cinéma françaises, cet été.

Basé sur l’oeuvre éponyme d’Alvin Schwartz, entre 1981 et 1991, Scary Stories to tell in the dark suit les aventures de jeunes enquêteurs amateurs dans une habitation délabrée. Leur objectif est de lever le voile sur une série de meurtres survenue dans la maison. Mais, leur départ va réveiller des entités maléfiques prêtes à tuer la troupe d’amis. Ils vont dévoir faire face à leurs propres peurs pour sortir de ce joug qui se manifestent dans le noir ou quand ils sont seuls. Une intrigue qui n’est pas sans rappeler le récit horrifique de Stephen King, « Ca », où des enfants doivent faire face à un impitoyable clown.

Guillermo Del Toro is back

Le cinéaste espagnol, Guillermo Del Toro, va se charger de la production du film d’épouvante, Scary Stories to tell in the dark. Dans ce nouveau long-métrage de genre, il montre, une nouvelle fois, ses capacités à prendre en main des thèmes qui lui tiennent à cœur dans le monde de l’épouvante. En 2009, il produit l’Orphelinat de Juan Antonio Bayona. Après la disparition de son fils, Laura (Belen Rueda) va tenter de chercher des réponses. Un parcours d’énigmes enfantines se met alors en place … jusqu’à ce que la mère de famille apprenne la mort de son enfant. Quatre ans plus tard, la production de la « Mama » d’Andy Muschietti introduit la figure d’une mère cherchant à s’accaparer les enfants victimes d’un sentiment d’abandon. Cette année, nous le retrouverons aux côtés du réalisateur Norvégien, André Ovredal (The Jane Doe Identity, The Troll Hunter).

Découvrez aussi : Game of Thrones, un documentaire sur la série

commentaires
Chargement...