L’usine Tesla au cœur d’un possible trafic de drogue

Tesla au cœur d’un trafic de drogue
0

Tesla au cœur d’un possible trafic de drogue, voilà de quoi entacher sérieusement une réputation. 

Un ancien responsable de la sécurité porte plainte contre l’usine automobile Tesla pour avoir couvert un trafic de drogue orchestré par ses propres salariés.

Mais ce n’est pas tout. Après avoir subi un vol de cuivre qui lui aurait fait perdre plus de 30 millions de dollars, le dirigeant de la Gigafactory, dans le Nevada, aurait préféré passer l’affaire sous silence. Il aurait simplement décidé de mettre en place un système d’espionnage interne pour surveiller ses employés.

Espionnage illégal, tentative de dissimulation d’informations, Elon Musk, le patron de Tesla, se retrouve au cœur d’un immense scandale. Il devient la cible d’une enquête diligentée par la SEC (Securities and Exchange Commission). 

Cette organisation fédérale est prévue pour assurer la sécurité des marchés financiers. Par conséquent, elle cherche à savoir si le patron de Tesla a volontairement tenté de cacher ses affaires internes à ses investisseurs.

D’après Karl Hansen, l’ex-employé du groupe, la DEA aurait prévenu la direction de Tesla que certains de ses employés se livreraient à un trafic de cocaïne et de « crystal meth ». Un trafic de drogue de grande envergure puisque il serait relié à un cartel mexicain bien connu sous le nom de Sonora,  proche de grands pontes du narcotrafic comme Pablo Escobar ou encore El Chapo.

Toujours selon Karl Hansen, celui-ci aurait averti sa hiérarchie des vols de cuivre au sein de l’usine. En guise de réponse, il aurait reçu l’ordre de ne surtout rien divulguer et de régler les problèmes de trafic en interne.

Licencié quelques semaines après, il accuse donc les dirigeants de Tesla d’avoir sciemment dissimulé des problèmes importants aux investisseurs et de n’avoir rien fait concernant le trafic de drogue. En effet, les salariés impliqués seraient toujours en poste.

Des affirmations bien évidemment niées par Elon Musk. Il dit néanmoins « prendre ces informations au sérieux », mais conteste farouchement l’idée que Tesla puisse servir le cartel, ainsi que les accusations d’espionnage illégal.

A découvrir également : Tyga Se Lance Dans Le Business De La Marijuana

commentaires
Chargement...